À l’écart des sites les plus touristiques du Cambodge, on retrouve un lieu d’intérêt qu’on oublie trop souvent lorsque l’on part pour un voyage au Cambodge : la montagne. Le pays compte en effet plusieurs chaînes de montagnes telles que la chaîne des Cardamomes ou encore celle des Éléphants pour le sud-ouest du Cambodge et d’autres reliefs au nord et nord-est avec les montagnes Mondolkiri et Ratanakiri. Pressez-vous de partir à la découverte de ces beaux paysages, avant que la déforestation intense ne finisse par les abîmer.

La chaîne de montagnes des Cardamomes

Située dans le nord-est du Cambodge, cette chaîne de montagnes est longue de près de 300 kilomètres. Le point le plus haut du pays, le mont Phnom Aural domine cette grande zone à la faune et la flore incroyable. Véritablement poumon vert du pays, la forêt est restée quasi intacte et la chaîne est très peu peuplée. 

Encore peu touristique, cette chaîne de montagnes ne vous décevra pourtant pas tant elle dispose de nombreuses activités. Si vous souhaitez tout de même profiter des commodités de la ville, rendez-vous à Koh Kong, la seule ville de la région. 

Que faire dans les Cardamomes ?

Partez pour un trek et dormez en pleine jungle. C’est ce que vous propose de nombreuses agences de voyages locales, qui organisent des randonnées ou trek dans les montagnes. On vous conseille de faire appel à ces agences et de ne pas vous y lancer seul, tant cet aspect tropical est vaste et peut être dangereux si on ne le connaît pas. Ces excursions organisées et guidées vous permettront d’observer plus facilement les animaux qui peuplent cette forêt.

Dans ces mêmes agences, vous pourrez booker des activités sur les rivières des Cardamomes et appréciez une baignade au coeur des cascades naturelles.

Forêt tropicale des Cardamomes
Forêt tropicale des Cardamomes

Si vous avez toujours voulu vous imprégner de la culture locale, les habitants du village de Chi Pat ont créé une communauté éco-touristique, au sein de laquelle vous pourrez vivre comme les locaux, dormir chez l’habitant, les accompagner à la pêche ou encore vous balader avec eux. C’est une expérience unique et les revenus générés permettent d’améliorer les conditions de vie des habitants.

Ratanakiri

À l’opposé de la chaîne des Cardamomes, on retrouve la province de Ratanakiri, parmi les régions les moins développées du Cambodge. Sa nature a donc été largement préservée de l’homme et on peut y admirer des paysages à couper le souffle. À visiter de préférence entre mars et mai pour profiter d’un temps chaud et sec.

Que faire à Ratanakiri ?

Rejoignez la montagne Eisey Patamak : montez jusqu’à la statue couchée de Buddha et appréciez la vue panoramique imprenable qui vous attend tout en haut, avec comme point d’horizon le Laos et le Vietnam.

Allez faire un tour au lac Beung Yeak Loam, qui a été formé à la suite d’une éruption volcanique il y a 4000 ans. Vous pourrez vous y baigner où vous promener le long de ce dernier et il y a un petit village ethnique à ne pas manquer juste à côté.

La chute d’eau de Chang Ong est un lieu complètement hors du temps, l’eau y est transparente et on se laisse rapidement bercer par les bruits de la cascade. Quelques grottes sont même accessible pour profiter du calme et d’une vue magnifique sur la chute d’eau.

Cascade Cambodge
La chute d’eau de Chang Ong

Bonnes escapades dans les montagnes !

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *